Les pensionnaires de ONCE UPON A ME sont encore beaucoup plus surprenants que ce que vous pouvez imaginer ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 Une petite souris parmis tant d'autres♦♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Lun 24 Jan - 4:47


Watanabe Tsunade VS Chase F. Mayes
La journée avait commencé comme à son habitude. Les jeunes devaient être debout à une heure quand même raisonnable, certes pour certains c’était facile d’enfreindre cette loi, puisque les PRO ne passaient quand même pas dans toute les chambres afin de voir qui fait toujours la grâce mâtiné ou pas. Les plus vieux, par exemple, avait la chance de pouvoir dormir un peu plus longtemps, cela ne voulait autant dire qu’ils écoutaient cette règle. En effet, quelques membres du pensionnat trouvait beaucoup plus marrant par exemple de s’infiltrer dans la chambre des plus jeunes afin de leur faire peur ou simplement afin d’avoir un amusement plus … Sadisme. Daemon. Ce jeune homme dans les vingtaines, au visage assez charmeur. Regard profond de la même couleur que l’océan. Les cheveux dans les teintes blond miel. Assez grand et possédant un corps très masculin qui pouvait en faire baver plus d’une, par exemple. Pratiquement justement ce nouveau sport qu’est de foutre la trouille aux plus jeunes, simplement pour voir leurs réactions ou se valorisé, qui sait. C’était donc une journée comme tous les autres. Une journée qui ne serait pas de tout repos pour l’adolescent qui, emmitouflé dans les couvertures bleu et orange chaud, ne se doutait point de ce qui allait lui tomber dessus.

Bien confortable dans son lit, le jeune homme entre-ouvrit les yeux un moment sous le craquement de la porte. Le soleil n’était toujours pas bien haut dans le ciel, réduisant ainsi la visibilité de la pièce qui elle, en temps normal était l’une des premières plonger dans la clarté de la journée. Un petit gémissement, signe qu’il émergeait doucement, mais à peine eut il le temps d’ouvrir franchement les yeux, qu’une main se plaqua contre ses lèvres, l’empêchant ainsi d’hurler, de parler et voir même de geindre de nouveau. Des ricanements s’élevèrent dans la pièce toujours aussi sombre. Des ricanements qui rappelèrent aussitôt au jeune Tsuna le pourquoi du comment, ce lieu n’était surement pas son favori.

Bandeau devant les yeux, le garçon poussa un grognement, non pas de colère, mais de douleur sous la prise qu’avait son bourreau sur son avant bras. Devant le suivre dans les couloirs surement. La fraicheur de celui-ci lui fit comprendre qu’ils étaient surement les premiers debout dans tout le pensionnat et comme le sol semblait toujours aussi glacial, le soleil ne devait donc pas être présent encore, donc ils devaient être dans les 4h du matin… Juste ça.

Étant pousser sur quelques mètres, descendant escaliers et escaliers, le jeune homme vêtu d’un unique pull commençait sérieusement à prendre froid, reniflant par moment il s’arrêta afin, stoper par une main sur son ventre.
    - Voilà mon petit… Ça sera ta chambre pour le reste de la journée!
Un liquide glacial lui coula soudainement sur la tête, suivit de nouveau des ricanements. Vivement pencha la tête et frissonna. C’était de pire en pire quand même et si jamais Keikichi se trouvait dans les parages, il aurait tôt fait de lui dire que ce n’était plus un jeu pour eux, mais simplement de la méchanceté, mais Tsu trop gentil refusait de croire à cette idée. Pourquoi diantre les autres voudraient lui faire du tort à lui, toujours a l’écoute et attentif?

Maintenant à genou dans la pièce, Tsu entendit facilement le « click » d’une porte qui se verrouille. Doucement, le garçon retira son bandeau, observant l’endroit, mais bien sur, le noir des plus total trônait les lieux. Une nouvelle fois, le garçon frissonna vivement. L’odeur d’humidité et de renfermé lui monta très vite au nez, lui faisant comprendre qu’il devait être dans les sous-sols du pensionnat. L’air semblait devenir encore plus glacial, logique avec un lieu aussi peu chauffé.

Alors qu’il cherchait une façon de sortir, les dents de l’adolescent commencèrent à claqueté les unes contre les autres. Ayant trop froid, il préféra rester un moment a genou, dans le milieu de l’endroit. Ce n’est que vers les 10h du matin, après avoir passer quand même 6h dans ce lieu, reniflant l’odeur de moisi en partageant maintenant cette salle avec les quelques rats réveillé, que Tsuna, pris de panique se redressa doucement, tombant par le fait même en glissant sur la flaque d’eau, mais revenant à la charge en frappant vivement contre la porte, se fichant bien de la douleur qui commençait à naitre dans ses pauvres petits points.

« Il y a quelqu’un ….. ? S’il vous plait !!! »

Après dix minutes, le jeune homme abandonna, visiblement personne ne passerait par ici avant un moment. Le concierge viendrait peut-être faire un tour, mais pour l’instant… Il se laissa aller contre le mur, ramenant les jambes contre lui en cherchant une façon quelconque de déclencher son don, qui évidement quand c’était le moment, ne voulait aucunement se faire voir.



Dernière édition par Tsunade Watanabe le Mar 25 Jan - 5:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chase F. Mayes
HIGHER | .THIS ADMIN WILL BITE YOU.

avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 25

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Se fait tout bipède humain intéressant.
Surnom: Ace.
Relations:
MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Lun 24 Jan - 6:13

Today,
I'm wondering again why.
I'm wondering again why.
Why are we meeting here.
And why... why
I need to see you again.
Tomorrow.


Chase avait toujours été une marmotte. Il adorait dormir … n’importe où, n’importe quand, avec n’importe qui – ouais bah non, mais quand même. Il était très difficile pour une personne, aussi déterminée soit-elle, de parvenir à extirper Chase de son sommeil. C’était comme vouloir faire hurler un loup en lui tapotant le flanc avec une baguette. On n’allait pas bien loin et si on s’y prenait mal, on finissait par être mordu.

Cependant, cette nuit avait été bien différente de toutes les autres. Probablement parce que Chase s’était endormit en ne voulant pas dormir et qu’il n’était pas non plus en état de supporter bien longtemps ses propres maux. C’est pour ces diverses raisons qu’il fut tiré hors du lit après un petit cinq heures de sommeil.

En effet, la soirée avait été bien arrosée. Chase était passé d’abord par la pièce de repos où il avait regardé la télévision un moment avant de tomber sur la chaîne musicale où on parlait des groupes éminents qui ne seraient plus dans la course ou se séparaient dans diverses circonstances. Bien entendu, son groupe en faisait partie. Entendre parler de toute cette histoire encore une fois le fit se sentir particulièrement mal. Il éteignit la télévision et se rendit dans sa chambre dont les murs étaient couverts de graffitis et de dessins artistiques. Deux murs étaient peints en noir et deux en rouge… il trouvait toujours ironique de voir à quel point ce petit coin sommeil lui allait bien alors que ce n’était même pas lui qui avait fait la décoration.

Sous son matelas, deux bouteilles d’alcool étaient bien enroulées dans une couverture grisâtre. Il en prit une et l’ouvrit, s’écrasant comme une pierre sur son matelas. Ses doigts serrèrent avec un peu trop d’entrain la bouteille de verre alors qu’il choppait sa télécommande pour ouvrir sa chaîne stéréo histoire de mettre un peu de musique. Il se vida la bouteille, restant avachit dans son lit sans rien d’autre comme camarade que son oreiller. Vers les quatre heures du matin, il avait enfin réussit à trouver un sommeil qui semblait plus forcé que naturel … complètement saoul, il avait perdu la notion du temps et le contrôle de ses propres sens.

Épuisé, il s’était alors réveillé … couché sur le ventre, la tête faisant un face-à-face avec son oreiller. La musique ne jouait plus, probablement qu’il s’était tapé le CD au complet sans même le réaliser. L’odeur d’alcool dégageait des effluves dans la pièce sombre. Chase étira le bras paresseusement, tirant sur le rideau à portée de doigts qui laissa filtrer la clarté du jour. La lumière l’aveugla, ce qui le fit grogner d’agacement. Il se roula sur le côté et posa le regard sur la bouteille vide. Pour une raison qu’il ignorait… son cerveau avait survécu à l’expérience et il ne se sentait même pas vivre une gueule de bois.

Comme quoi, la vie était bien faite, parfois.

Il resta un moment à ne penser à rien, enfouit sous une tonne de couvertures. Au bout d’un moment, ennuyé par son propre souffle et sentant son bras traversé de soubresauts à force d’être coincé sous son corps, il décida enfin de sortir du lit. La séance d’habillage ne dura pas longtemps. Après avoir enfilé un jean en mauvais état et une chemise à carreaux rouge sur un t-shirt blanc à motifs, il décida de sortir pieds nus dans le couloir. Pas mal de gens étaient réveillés, mais tout le monde roulait lentement. Probablement parce qu’on se les gelait et que tout le monde sortait du même weekend remplit en évènements divers. Quelqu’un avait dû décider de faire la fête et la plupart des autres avaient suivis. Bref, tant mieux pour eux hein.

En allant se chercher un chocolat chaud à la cantine, le jeune homme eut la maladresse de tâcher son dernier t-shirt propre. Totalement mort à l’idée de devoir faire la lessive, Chase rejoignit sa chambre à nouveau et empila ses vêtements dans un panier qu’il emporta à la buanderie. Posant son panier sur l’armoire, il balança ses fringues dans une machine et la mit en marche sans trop d’entrain. C’est là qu’il entendit des cris venant d’une pièce plus loin. Perturbé par la panique dans la voix de la mystérieuse personne, le jeune homme ne bougea pas tout de suite. En fait, il avait crû rêver.

Dix minutes passèrent où le bruit de la machine était tout ce que Chase entendait. Vraiment intrigué par les cris de tout à l’heure qu’il était maintenant sûr de ne pas avoir imaginé, le bassiste décida d’aller explorer le couloir. Toutes les portes étaient grandes ouvertes et vides … Sauf celle du fond qui semblait verrouillée. Chase prit toute sa force pour tenter d’ouvrir la porte, mais celle-ci s’entêtait à rester fermée. S’énervant un peu, il commença à faire les cent pas devant le mur … Et il se frappa le front à l’aide de sa paume de main, se concentrant simplement pour passer à travers le mur. Quel con. Ne pas y avoir pensé avant …

Au premier regard, il ne semblait rien avoir d’anormal. Enfin, jusqu’à ce qu’il pose les yeux sur le pas de la porte et voit la silhouette tremblante qui était recroquevillée sur le sol. Affichant une expression choquée, il se pencha et observa le jeune homme… le reconnaissant tout de suite.

« ─ Quoi mais qu’est-ce que tu fiches ici, Tsunade ?! »



I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I PWNED YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Lun 24 Jan - 6:43

Cela faisait combien de temps qu’il trainait dans cette pièce? Assez longtemps pour ne plus sentir ses orteils, sentir ses doigts et se rendre compte qu’encore en ce moment, ses dents claquaient ensemble. C’était l’enfer. Le froid devenait toujours plus puissant, surement un jeune homme avait contrôlé les molécules de la pièce afin que celle-ci ne se réchauffe pas. Tous connaissait la chance du jeune homme et l’incontrôle de son don, ce n’était donc pas difficile pour quiconque de savoir que Tsuna n’aurait jamais pu se servir de celui-ci afin de se réchauffé. Cherchant pourtant encore un moyen de déclencher celui-ci, Tsuna se passa les mains sur le visage, mais rien à faire. Aucune flamme ne pointait le bout de son nez.

Même s’il se levait par moment afin de marcher, l’effet ne durait jamais ; retournant aussitôt s’assoir au même endroit semi chaud. Bien sur, la pièce en elle-même n’était pas bien insonorisé et n’importe qui de près ou de loin aurait pu l’entendre, puisqu’il pouvait en ce moment même entendre le bruit des machines à laver, ce qui lui réchauffa le cœur un peu quand même. Malheureusement, encore une fois se fut une attente sans vain, puisque personne ne semblait l’avoir entendu.

Alors qu’il aurait voulu hurler à son frère de venir le chercher, un bruit contre la porte le fit sursauté, tournant la tête vers celle-ci. L’envie de dire « je suis là » le pris, mais s’il fallait que se soit encore les mêmes garçons que tout à l’heure, le jeune homme s’en prendrait surement plein la tronche, et bien qu’il les croie toujours aussi tendre et sympathique, Tsuna n’avait pas envie de déclencher une quelconque envie chez ses bourreaux. C’est donc en restant totalement silencieux que l’adolescent attendit que les bruits contre cette porte de métal cessent. Bien sur, il ne pouvait rien voir et même s’il était privé de miroir et lumière, quelque chose au fond de lui, laissait croire qu’il devait avoir le bout du nez plus que rouge sous le froid et les lèvres surement bleu.

L’eau qui lui avait coulé sur la tête quelques heures plus tôt était devenu glaçon à quelques endroits sur sa tête. Les manches de son pull n’avaient même pas encore commencé à sécher, ce qui lui donnait d’avantage de frisson. Dur de chercher la chaleur, de se concentré à la faire venir quand vos membres tremblotent comme jamais. Dans un petit soupire, Tsu’ tira sur l’une de ses manches au moment même ou une silhouette traversa le mur, le faisant sursauté en poussant un petit crie tout fin.

Plaquant vivement les mains sur ses lèvres, l’adolescent sentit son cœur chavirer quand il reconnu les deux émeraudes qui vinrent se plantés devant lui, ainsi que la voix du jeune homme, bien qu’un peu rouillé par le sommeil et l’alcool de la veille – l’odeur était toujours présente un peu -, il l’avait reconnu facilement. Honte. Humiliation. Envie de se fondre dans la matière du mur, le jeune homme détourna doucement les deux yeux noisettes qu’il possédait. Qu’est-ce qu’il foutait là? La question n’eut pas de réponse tout de suite, puisque sont envie de mourir ou juste de disparaitre était beaucoup trop grande.

En même temps, ils n’avaient voulu que jouer un tour, pas vrai? Heh? Pas vrai… Tanta de se convaincre le jeune homme aux cheveux brun, serrant doucement les poings. Le silence trôna encore un moment dans la pièce, celle-ci toujours sombre et puant l’odeur de moisi. Lentement le jeune homme, bien que timide et rougissant, reporta son regard sur son vis-à-vis puis lui offrir un doux sourire, bien sur celui-ci a peine visible.

« Les garçons m’ont joué un tour cette nuit… » Débuta Tsuna avec un timbre de voix qui trahissait un peu sa croyance de ‘blague’. « Ils m’ont bandé les yeux, arroser et enfermer ici… »

Dur d’avouer quelque chose qu’on commençait nous même a ne plus croire. Faut dire, ce n’était pas la première fois que Daemon allait aussi loin dans ses blagues. Est-ce que la haine commençait sérieusement à le pousser vers de tels gestes? Non… Non ça ne se pouvait pas.

« Chase… J’ai froid… » Avoua de nouveau le jeune homme, dont le claquement de dent se mêlait avec l’aveu. S’il ne sortait pas d’ici rapidement, l’hypothermie frapperait à la porte.



Dernière édition par Tsunade Watanabe le Mar 25 Jan - 5:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chase F. Mayes
HIGHER | .THIS ADMIN WILL BITE YOU.

avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 25

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Se fait tout bipède humain intéressant.
Surnom: Ace.
Relations:
MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Mar 25 Jan - 2:03

It's obvious ...


Chase écouta le garçon lui expliquer la situation. Pour une raison qu’il ignorait encore, ces paroles l’agacèrent exagérément. Même si le jeune homme avait souvent tendance à agir avec les poings, même s’il était impulsif et agissait souvent comme un idiot, jamais il n’aurait agit d’une telle manière avec un plus petit que soi. C’est en découvrant Tsunade dans cet état aujourd’hui que Chase sentit monter en lui une colère sans nom pour l’injustice même. Il ne pouvait être que révolté par des agissements aussi puérils. Un homme n’est pas un homme lorsqu’il agit ainsi. Surtout avec une personne qui n’avait rien fait pour le mériter.

S’approchant encore, Chase vint aider le jeune homme à se relever. Il le sentit tout de suite trembler entre ses doigts … et ce n’était pas un petit tremblement anodin. C’était pire, bien pire. L’air de la pièce semblait aussi vaseux et pourri que le coin des murs. La moisissure devait envahir les dalles du plancher tellement celles-ci étaient sales. L’ambiance de la pièce rappelait les films d’horreur et la seule fenêtre de la pièce était si petite qu’aucune lumière réelle n’arrivait à traverser à travers les barreaux soudés au mur. Il n’arrivait pas à croire que cela faisait peut-être des heures et des heures que Tsunade attendait derrière cette porte que quelqu’un vienne enfin lui ouvrir.

Il avait froid ? Bien sûr qu’il avait froid. Chase observa à nouveau les lieux, ne trouvant pas d’issue autre que la porte. Soupirant faiblement, le garçon sortit de sa poche une aiguille qu’il conservait en permanence pour recoudre ses mille et une patches aux vêtements.

« ─ Je devrais arriver à ouvrir la porte avec ça. Sinon j’irai niquer les clés au concierge. »

Il tenait toujours le jeune homme dans ses bras, ne voulant pas le relâcher de peur qu’il s’écroule de lui-même. Après tout, ses jambes ne semblaient même plus capables de le soutenir. Perplexe devant l’étendue des dégâts, Chase arrivait très mal à contrôler son impatience. Il tenta de déverrouiller la porte, mais celle-ci semblait gelée, tout simplement. Il sentit un agacement profond poindre au fond de lui. Dans ce genre de circonstances, il n’y avait pas trente-six solutions. Si seulement Chase possédait un pouvoir plus utile que celui de traverser les murs et objets denses … Il posa le regard sur Tsunade dont les cheveux et les cils étaient couverts de givre.

« ─ Attends. »

Il retira sa veste qu’il avait enfilée dans la buanderie et lui posa sur les épaules. Même si le jeune homme se perdait dans le vêtement, au moins, il était au chaud. Chase reposa le garçon sur le sol et lui offrit son briquet pour faire du feu et lui garder ainsi un peu de chaleur. Il se mit à réfléchir et songea que le concierge devait dormir à cette heure. Celui-ci faisait une sieste de temps à autres et c’était toujours dans les mêmes heures. Soupirant, il se recula de quelques pas. Il valait franchement mieux qu’il choisisse d’aller chercher les clés que d’attendre que quelqu’un se bouge pour venir les aider.

« ─ Je reviens tout de suite, je vais chercher les clés. » dit-il, posant le regard sur le petit homme roulé en boule.



I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I PWNED YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Mar 25 Jan - 3:34

Aussitôt les bras du jeune homme autour de lui, Tsuna eut l’impression que son cauchemar venait de prendre fin et pourtant, ils étaient toujours dans la même damné pièce glacial. Pourtant, le fait d’être dans les bras de ce dernier. De prendre la chaleur qu’il dégageait et de s’en réchauffé le corps, était suffisant pour Tsuna. C’était comme si le fait que Chase soit présent, tout deviendrait plus clair. Après tout, depuis un temps, dès qu’il y avait quelque chose de mal autour de lui, le visage de Chase faisait surface et l’aidait à mieux affronté les choses, les problèmes ou encore la douleur de son corps endoloris.

Serrant plus possessivement le haut du jeune homme, Tsuna restait bien calme, malgré les tremblements. Cherchant à ne pas devenir un poids pour ce dernier qui semblait se battre mentalement pour ne pas se mettre en colère. Et oui, Tsuna pouvait maintenant deviner quand le jeune homme s’énervait ou pas. Avalant doucement, dans quelques claquements de dents, le jeune homme voulu lui dire quelque chose, mais couper dans son élan, Chase pris la parole beaucoup plus rapidement en lui disant d’attendre un moment…

Relâchant le jeune homme, Tsuna saisit les deux parties de la veste puis frissonna sous le contraste « froid/chaud » trouvant cela quand même très agréable et d’avantage réconfortant d’avoir l’odeur du jeune homme toujours sur lui. Se frottant le bout du nez gelé avec la manche du jeune homme, Tsuna sourit doucement sous la douceur de Chase… Comment un jeune homme aussi différent pouvait être si attentif avec lui …

« Gomenai… Chase-kun… » Dans un petit soupire, Tsuna s’approcha pour lui saisit le haut entre ses doigts, le serrant doucement. « Encore une fois je t’ai mis dans une situation difficile… »

C’était difficile pour lui seul d’être Tsunaze, si en plus il devait amener quelqu’un avec lui dans sa stupidité légendaire, il s’en voudrait encore plus. Mais bien sur, Chase s’en foutait bien et il lui démontrerait une nouvelle fois. D’ailleurs, quand ce dernier lui dit qu’il irait chercher les clés, le cœur de Tsuna rata un battement.

« Chase… Tu pourrais te faire prendre et ils t’accuseraient de vole… »

Fronçant doucement les sourcils. Tsuna avait pour une rare fois une expression outre qu’un sourire doux et un regard tendre. Jamais au grand jamais il ne se le pardonnerait si jamais Chase était dans les problèmes comme le vol ou autre. Après tout, c’était quand même à lui de les sortir de là et pas l’inverse. Tenant toujours fortement le briquet que Chase lui avait prêté, le jeune homme sentit une colère nouvelle lui monter dans le corps. Après tout, si Daemon n’avait pas été aussi stupide, il n’aurait pas été dans cette situation… Non! S’il n’avait pas été aveugle et s’il n’avait pas continué de défendre le jeune homme, Chase serait surement dans une pièce a rien faire, sans éventuelle étiquette de voleur sur le dos. S’il fallait que par sa faute, le jeune homme en prenne plein la gueule…..

Cette unique pensée fut assez forte pour réveiller en lui une flamme de colère qui éclata le briquet, déclenchant ainsi donc le don du jeune homme. Cette flamme s’éleva assez brusquement dans les airs, restant tout de même au niveau des mains, puisque c’était cela le don de Tsuna ; ses mains pouvaient prendre feu, un feu par moment doux et réconfortant. Par d’autres, un feu destructeur et assez puissant pour faire fondre toute matière ; métal, glace, vitre etc. Alors qu’il pensait toujours aux problèmes qu’il amènerait à Chase, les flammes prenait de l’ampleur, faisant fondre quelques couches de glace qui s’était faufilé ici et la entre le plafond et le sol.

La flaque d’eau qui était devenu glace, redevint eau. Et la porte elle-même déclencha un « click » significateur… Elle s’ouvrit doucement, laissant la chaleur du couloir pénétré dans la pièce.

Alors qu’il semblait toujours perdu dans ses pensées, Tsuna sursauta quand il remarqua flamme, porte ouverte et les quelques gouttes d’eau qui tombait du plafond jusqu’au sol. Secouant doucement la tête, il rougit vivement. Qu’est-ce qu’il venait de faire encore ….

« Go-Gomen ! » Dit-il en ouvrant de grand yeux, s’approchant de Chase, comme perplexe et de peur que tout recommence s’il se tenait trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Chase F. Mayes
HIGHER | .THIS ADMIN WILL BITE YOU.

avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 25

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Se fait tout bipède humain intéressant.
Surnom: Ace.
Relations:
MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Mer 26 Jan - 7:38

That nothing else matters


Au départ, Chase fut totalement contre l’idée que Tsunade lui interdise d’aller voler les clés du concierge. Après tout, ils devaient trouver un moyen de sortir et le jeune homme était d’autant plus pressé et préoccupé que le jeune homme puisse attraper une grippe en restant encore trop longtemps entre ces murs poisseux. Même si Tsunade ne plaisantait pas – et il le voyait très bien à l’expression sérieuse sur son visage – Chase désirait plutôt répondre contre cette idée.

« ─ Tu as besoin de … »

Il n’eut cependant ni le temps de faire un pas à travers le mur, ni de terminer sa phrase que déjà les mains de son vis-à-vis s’enflammaient et réchauffaient la pièce à elles seules. Le briquet qu’il avait acheté avant de venir venait de sauter sous la pression de la flamme et la glace qui s’était tassée au plafond était en train de fondre et leur tombait sur la tête par petites gouttes. Chase se sentit impressionné et même un peu effrayé par cette puissance que possédait Tsunade en lui et qui changeait beaucoup de sa fragilité habituelle.

En ce moment, Chase se dit que si son ami avait eu devant lui les personnes qui l’embêtaient tous les jours, il n’en aurait fait qu’une bouchée et plus personne ne l’aurait plus dérangé par la suite. Malheureusement, il savait aussi que malgré le feu qui dormait dans son corps et dans chaque pore de sa peau, la gentillesse de Tsuna était toujours prioritaire sur son bien-être. Cela n’était pas toujours une bonne chose, mais ça avait le mérite d’être sincère.

Chase du admettre que le son du « clic » fut très agréable à entendre même si son orgueil de sauveur venait d’en prendre un coup. Il mit de côté son égo et s’approcha simplement de Tsuna en semblant se sentir mieux, soulagé même. Les flammes n’avaient pas encore été éteintes et l’une d’elle reposait sur le front du jeune homme. Il avait l’air d’une petite bougie et Chase trouvait ça très mignon, mais il ne l’aurait pas admit comme ça. Ce n’était, d’ailleurs, pas dans ses habitudes d’agir de la sorte. Il sentait en lui beaucoup trop d’affection et d’envie de protéger Tsunade … ce qui le menait à de drôles de réflexions.

Les paroles du FIGHTER le surprirent. Il tendit simplement la main à Tsuna, conscient que les flammes existaient toujours contre ses doigts, mais n’ayant pas peur d’être brûlé. Au ton que le jeune homme employait, il ne fallut pas beaucoup de temps à Chase pour deviner que le « gomen » devait signifier « pardon ».

« ─ Ne t’excuses pas. C’est bien que tu aies réussis à nous sortir de là. Maintenant, il vaut mieux que tu sortes d’ici … » dit-il avec beaucoup de calme et une certaine douceur rassurante.



I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I PWNED YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Mer 26 Jan - 23:11

Son regard ne quitta pas ses mains qui, toujours finement enflammer dégageait une douce chaleur qui lui réchauffait maintenant le corps et dieu sait que Tsuna en avait besoin en ce moment. Relevant les yeux lentement vers Chase, il acquiesça en faisant un pas vers le jeune homme, glissant sa main dans celle du garçon, sachant maintenant que les flammes ne lui ferait aucun mal, mais réchaufferait simplement celle-ci, car même si Chase était présent dans la pièce depuis moins longtemps, la froideur de celle-ci l’avait surement refroidit. D’ailleurs, un léger frisson traversa le corps de Tsuna au contact de leurs mains. Rougissant avec douceur, le jeune homme détourna le regard et avança vers la porte, question de sortir le plus rapidement possible de ce lieu qu’il détesterait maintenant pour un très long moment. Après tout, bien qu’il n’ait jamais vu cette salle avant, maintenant son idée était faite ; elle n’était pas la plus agréable.

Faisant quelques pas dans le couloir, le jeune homme constata avec plaisance que ses pieds se réchauffaient grâce aux tuiles du plancher frappé par les rayons du soleil. Un second frisson le traversa, soupirant d’aise même. Doucement, Tsuna resserra ses doigts a ceux du jeune homme, tournant même la tête afin de l’observer un moment. C’était quand même assez ironique de voir Chase tomber toujours piles sur lui quand les moments était les plus critiques. D’abord avec Daemon dans sa chambre, la journée où celui-ci l’avait poussé en bas des escaliers. Pas la peine de vous dire que Chase avait été dans une colère assez sombre… Et encore moins la peine d’affirmer qu’une fois qu’il avait mit la main sur le collet du jeune homme, Daemon trouva rapidement quelqu’un à sa taille. Cependant, plus Tsuna se remémorait les choses et plus quelque chose lui serrait le cœur. Après tout, Daemon n’était surement pas de ceux qui se laissent impressionner par quelques coups de poings et plaquage contre le mur.

« Tu crois que c’est par … vengeance qu’il a fait ça? »

Doucement, le jeune homme replongea son regard noisette orangé dans celui émeraude de Chase, tenant toujours la main de celui-ci. Après tout, ça ne serait pas surprenant que Daemon et Chase se voue maintenant une drôle de haine, dans un doux soupire Tsuna se passa la seconde main dans les cheveux en laissant un ‘Haaaaaan’ significatif de ‘je te mets encore plus dans des problèmes impossibles’. Dans un second soupire, le jeune homme laissa retomber son bras le long de son corps. Marchant dans le couloir dans des petits bruits de pieds nus frappant le sol. Son sourire sembla revenir lentement.

« Ano …. Chase-kun… Je voulais te remercier, d’avoir pris le temps de venir à mon ‘secours’ tout à l’heure… ça me touche vraiment … »

Tout en prononçant ses paroles, le coeur du jeune homme s’emballa vivement, donnant l’impression qu’il allait maintenant lui sortir par le nez et la bouche. Une drôle d’envoler se propagea dans son estomac, comme s’il y avait quelques papillons électriques allant dans tout les sens et qui créait un effet de bien être en même temps que de l’étrange. Sa main se resserra un peu plus, observant maintenant le sol dans une grande gêne ; les joues rougis d’ailleurs sous l’effet de ce remerciement. Après tout, Chase était le seul garçon ici, avec Manu à prendre soins de lui au point d’en prendre les coups….
Revenir en haut Aller en bas
Chase F. Mayes
HIGHER | .THIS ADMIN WILL BITE YOU.

avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 25

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Se fait tout bipède humain intéressant.
Surnom: Ace.
Relations:
MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Dim 30 Jan - 2:00

Other than you.


Chase ne voyait aucun inconvénient majeur à ce que la main de Tsunade soit dans la sienne, si bien qu’il la laissa là alors qu’ils sortaient de la pièce et se regardaient alors. Les premières paroles du FIGHTER lui rappelèrent Daemon et son attitude désagréable. Il songea que celui-ci ne devait pas avoir apprécié l’avertissement que Chase lui avait précisé assez vertement dans un coin de mur. Enfin, si cela ne fonctionnait pas… autant dire que Chase s’arrangerait pour que ça ne se reproduise plus avec beaucoup plus d’ardeur que la première fois. Il avait très envie de sortir les poings et les crocs si besoin, mais il savait aussi que Tsunade était contre ce genre de violence. Agir comme ces types avaient agit n’était pas non plus très malin.

« ─ Je pense que oui. Il a dû se sentir dénigré par ce que j’ai dis. Il voulait me montrer qu’il était ‘fort’. »

Ne semblant pas convaincu par ses propres paroles, comme si celui-ci refusait d’admettre que Daemon était une personne forte. Forte de caractère, peut-être … mais à l’intérieur, il devait être très faible. C’est pourquoi Chase se contenta d’hausser les épaules pour clore le sujet en beauté. La chaleur recommençait à flotter autour d’eux, ce qui donnait des petits picotements au bassiste. Il se recula de deux pas pour s’adosser au mur, son bras s’étirant pour que ses doigts restent liés à ceux du petit homme.

Chase observa la gêne du jeune homme et il se dit que rien de plus mignon n’existait sur cette terre. Affichant un petit sourire en coin, il se contenta de lancer un petit soupir et posa le regard vers le plafond, sa nuque légèrement douloureuse lui empêchant de rester debout très longtemps par moments. Il caressa de son pouce le côté de la main de Tsunade et s’appliqua à serrer un peu plus les doigts contre les siens pour lui apporter un peu de soutient.

« ─ Je n’aurais jamais accepté de te laisser tout seul dans cette pièce ne serais-ce que cinq minutes de plus. »

Il replaça machinalement sa propre veste sur les épaules de Tsuna et se retira du mur pour recommencer à marcher tranquillement. Les pensionnaires trainaient un peu partout, certains se balançant des avions en papier dont l’un d’eux se planta dans les cheveux du jeune homme. Chase retira l’objet et en fit une boule qu’il balança d’un coup dans la corbeille, jetant par la suite un œil à la pièce plus loin en se souvenant d’un coup de ses vêtements toujours en train de tourner dans la machine à laver.

« ─ J’étais à la buanderie alors … Tu devrais aller te reposer Tsuna. Prends un bain chaud, peut-être ? » Lui proposa-t-il assez sérieusement, soucieux que le garçon se repose désormais.



I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I PWNED YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   Lun 31 Jan - 4:33

Tenant toujours la main de Chase, Tsuna s’amusait à comptés les doigts de celui-ci, comme s’il allait en découvrir un sixième sur cette main qu’il tenait. Un petit sourire amusé sur le visage. Après tout, Chase était l’un des premiers à réellement faire attention à lui, c’était la moindre des choses de lui caresser les doigts doucement, comme s’il était ce qu’il y avait de plus précieux dans la vie du jeune homme. Et maintenant qu’il y pensait. Maintenant qu’il voyait les choses de cette nouvelle façon, ce n’était pas faux. Chase avait sut ouvrir une porte dans le cœur du jeune Tsuna. Une porte qu’il n’avait jamais cru voir ouvrir un jour, du moins pas aussitôt que maintenant. Ce n’était pas un mal, dans un sens même que c’était bien. Keikichi penserait surement qu’il était maintenant temps pour Tsuna de connaitre des joies, des peines et des douleurs différentes que des coups de poings ou coup plus subtiles mentale. Oui, c’était finalement le même pour Tsuna d’ouvrir totalement cette porte, mais celle-ci semblait avoir la trouille. Cette porte ne s’ouvrait que centimètre par centimètre, donnant que très peu de chance à Chase, mais lui en donnant quand même.

Perdu dans cette pensée, douce pensée qui le faisait sourire, Tsuna secoua doucement la tête, relevant celle-ci vers Chase qui répondait à la question de vengeance, ce que redoutait Tsuna, dans un sens. Avalant doucement, le jeune homme aux cheveux brun/roux détourna le regard en soupirant. Que faire maintenant? Après tout, à force de toujours défendre le jeune homme avec des ‘ mais non, il voulait que s’amusé ‘ qui le croirait dans le personnel, quand il leur dira que Daemon ne voulait que son mal? Dans un petit soupire, Tsuna s’arrêta quand Chase en fit de même, le regardant un moment, toujours aussi silencieux. Il allait devoir faire quelque chose alors…

« Soka, je… ferais ce que je peux pour qu’il ne recommence plus. »

Il était sincère, même si la peur pouvait se voir dans le regard du jeune homme, détournant le regard en serrant le poing libre. Sa main toujours dans celle du jeune homme, le bras finement tendu. Cette vision le fit rougir vivement puisqu’elle lui rappelait un film qu’il avait regardé il y a de cela quelques temps. Bien sur, ce n’était pas deux hommes en acteur principal, mais la scène semblait à peu près identique. Il voyait déjà Chase l’attiré soudainement contre son torse, l’observant droit dans les yeux suivit d’un petit sourire en coin pour finalement se pencher au dessus de lui pour lui donner l’un des plus beau baiser…

Cependant, la seule chose que Tsuna eut droit fut a de belle parole remplit de sincérité de la part du bassiste. Rougissant de nouveau, Tsuna s’inclina comme remerciement. Après tout, jamais personne n’avait été poussé à faire quoi que se sois pour lui, mais Chase l’avait fait. Il était venu à lui une fois de plus, comme toujours depuis qu’ils avaient fait connaissance, ce qui perturbait beaucoup le rouquin. Il aimait beaucoup Chase et son cœur commençait à lui faire comprendre, même si le sentiment « d’aimer » une personne était franchement nouvel, le jeune homme se fiait qu’à une chose ‘ son instinct’.

Ne sachant que dire de plus, le garçon suivit Chase quand celui-ci repris une marche plus lente. La chaleur du couloir lui réchauffait maintenant le corps, et bien que la gêne fut toujours présente pour aidé la cause, Tsuna remerciait le ciel pour être sortit de cette salle miteuse et sale, observant toujours Chase de ses grand yeux.

« Un bain? » répéta t-il perplexe pour finalement avoir un petit sourire en coin et d’osé finalement dire une chose qu’il n’aurait jamais cru dire un jour… « Seulement si tu viens avec moi … »

Son cœur rata un battement. Ouvrant de grands yeux en desserrant la prise sur la main du jeune homme. Clignant par la suite les paupières, fixant le sol comme pris de peur. Comment avait-il put dire ça aussi … doucement, comme un murmure, remplit d’amour. La honte ! Pensa Tsuna en se giflant mentalement. Encore une fois, il s’inclinant rapidement en bafouillant un « gomen, j’y vais !!!!! » prenant la fuite en dérapant dans un tournant de couloir … Ayant dans l’idée d’aller se noyer dans un bain, justement.



CLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une petite souris parmis tant d'autres♦♦   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite souris parmis tant d'autres♦♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.Once Upon a Me. :: INSIDE - STAIRS&STAGES :: ◇Le Hall d'Entrée :: ─ Pièce désinfect-
Sauter vers: