Les pensionnaires de ONCE UPON A ME sont encore beaucoup plus surprenants que ce que vous pouvez imaginer ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 Eufemia ~ Like a melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eufemia A. Leonheart
▌NEWCOMER

avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 28

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle
Surnom: Fée, Eufy
Relations:
MessageSujet: Eufemia ~ Like a melody   Lun 24 Jan - 1:06





(c)free_spirit19.lj
ONCE UPON A ME...

NOMS : Leonheart
PRÉNOMS : Eufemia Alice
ÂGE : 18 ans
SEXE : Féminin
DATE DE NAISSANCE : 17 avril
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
CLASSE : Fighters
NATIONALITÉ : Moitié italienne - moitié étasunienne

RAINBOWS OF PAIN&SECRETS


•• Don / Pouvoir de votre personnage : Contôle du sang.
Un don vicieux que personne n'aimerait subir. Un don que la petite Eufemia déteste et aurait aimé ne jamais posséder. Généralement elle arrive à contrôle son don, réussissant à ne pas faire subir à ses interlocuteurs les milles et uns désagréments liés au flux sanguin : uniquement par la pensée – néanmoins un contact visuel avec sa « victime » est nécessaire - la jeune fille est capable d'accélérer, de diminuer voir de stopper sur de très courte durée le flux sanguin. Malheureusement il suffit qu’elle s’énerve pour qu’elle perde complètement le contrôle de son pouvoir.

« Que chacun examine ses pensées, il les retrouvera toutes occupées au passé et à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent. »
Blaise Pascal


Eufemia est une personne compliquée, extrêmement compliquée. Enfant prodigue, elle s’est très vite retrouvée dans des classes avec des camarades beaucoup plus âgés qu’elle. Alors qu’elle n’était elle-même pas bien grande, elle fut très vite confronté à la jalousie et l’envie de ses camarades, elle en serait passée outre sans problème s’il n’y avait pas eu le pire de tous : le rejet. Enfant fragile sur laquelle régnait en permanence une pression de par ses parents et ses professeurs elle vécut très mal cette impression d’être sans cesse mise à part. Elle ne comprenait pas, pensait que c’était de sa faute si on ne la comprenait pas et même bien des années plus tard c’est toujours le cas. Depuis la petite Fée est devenue bien méfiante à l’égard des autres, refusant de faire le premier pas et de se dévoiler. La peur d’être à nouveau rejetée, blessée. Brisée.

Elle souffre également d’un énorme complexe de par son physique. Combien de personne l’avaient déjà observée comme si elle était une chose bizarre, sortant beaucoup trop de l’ordinaire pour être comme tout le monde. Il lui était déjà arrivé de rendre les choses encore plus noires pour elle, s’imaginant effrayer son entourage, d’être trop… anormale ? Peut-être est-ce vrai, peut-être pas, mais une chose est bien certaine, elle ne s’assume pas. Les choses se sont légèrement améliorées avec le temps mais elle déteste toujours son image et c’est la raison pour laquelle elle a une sainte horreur des miroirs.

Elle n’est pourtant pas bien méchante, juste un peu trop méfiante. Mais lorsqu’on la connait un peu mieux on se rend très vite compte que la petite Fée est une personne agréable au fond, gentille comme un cœur et toujours à penser aux autres avant elle. Malheureusement la méfiance l’emporte malgré tout et si jamais il vous arrivez de la trahir jamais plus elle ne pourra vous faire confiance, ni même vous adresser la parole, étant plutôt rancunière sur les bords. Et bien qu’elle soit intelligente, elle reste très humble, n’aimant pas vraiment le crier à tord et à travers mais c’est certainement également dû au fait qu’elle soit du genre plutôt soumise et qu'elle sait bien qu'il s'agit d'une des choses à ne surtout pas dire si elle ne veut pas se retrouver dans la même situation qu'au temps de ses études. Par contre il y a bien une fois sur laquelle elle n’aime pas être reprise, c’est sur la manière de pratiquer le violon. Instrument qu’elle chérit par-dessus tout.

« Dis grand-mère, pourquoi les gens me regardent-ils toujours bizarrement ? »

Question légitime mais une photo sur la table de chevet d’une enfant de six ans pourrait-il seulement lui répondre ? Bien sûr que non, ce genre de chose relevait de la science fiction la petite le savait bien mais ça la rassurait d’exprimer sa peine à quelqu’un d’autre qu’à ses parents qui se faisaient déjà assez de soucis pour elle et elle s’en voudrait de leur faire encore un peu plus de peine. Mais à part eux qui avait-elle ? Personne. Enfin personne sauf si l’on consentait à accepter le portrait de sa chère grand-mère qui ornait toujours son chevet. Elle avait envie de pleurer, une fois de plus comme presque tous les soirs, mais c’était presque l’heure de diner, il faudrait qu’elle se retienne encore un peu.

C’est alors que les voix de ses parents retentirent, ce qui à tous les coups avait le don de la faire rire pendant quelques secondes. Entendre sa mère crier à travers la maison « Alice ! » en même temps que son père « Eufemia ! », avant de les entendre se chamailler gentiment – une fois de plus – sur son prénom, l’amusait toujours autant même si cela devenait un peu répétitif à force. Sa mère avait voulu Alice, son père Eufemia mais c’était ce dernier qu’il l’avait emporté en tant que premier prénom, reléguant le choix de sa mère en seconde place mais pour la jeune fille que ce soit Eufemia ou Alice c’était pareil. Après tout, elle aimait l’un autant que l’autre, le reste avait peu d’importance.

Tout aurait pu être si parfait, si… simple, mais il avait fallu que trop de choses s’en mêlent et gâchent tout, des vies qui n’avaient rien demandées à personne. Qu’avait-elle donc fait avant même sa naissance pour qu’elle naisse trop différente des autres avec ses cheveux et ses yeux et comme si cela n’avait pas suffit pour qu’elle soit en plus dotée d’un quotient intellectuel plus élevé que la moyenne ? Certains affirmaient que la différence était l’essence même de chaque individu, ce n’était pas du tout le cas de notre petite Alice. Malgré son jeune âge elle s’était déjà rendu compte que sa différence gênait ceux qu’elle côtoyait, sa différence à elle était pire que tout et elle ne la supportait déjà plus. C’était à tord mais elle y croyait dur comme fer et ne semblait pas prête d’en démordre, à tel point qu’elle avait brisé le petit miroir de sa commode quelques mois auparavant.

Une nouvelle fois la voix de sa mère retentit, bondissant sur ses jambes elle se rendit enfin à la salle à manger. Non sans tenter, bien en vain, de passer le plus inaperçu possible. Dur quand on est enfant unique et sans cesse surveillée constamment par ses géniteurs n’est-ce-pas ? Pourtant personne ne dit rien pendant le repas, papa était trop occupé à jouer avec ses données sur son ordinateur et maman préféra sans doute se taire dans l’immédiat. Ce n’est qu’après qu’elle découvrit ce que cachait réellement l’enfant, rien de bien grave d’un point de subjectif, mais quand une mère découvre que sa fille s’est tordue le poignet à cause d’une soi-disant chute dans les escaliers, c'était plus que grave. Pourtant c’était la vérité au fond, sauf qu’elle n’était pas vraiment tombée toute seule, on l’y avait un peu contrainte – enfin façon de parler. C’est de ma faute si les autres ont peur de moi mais je ne peux pas le dire à maman… elle serait trop triste.

Mais c’était déjà trop tard. Quelques années plus tard, alors que la petite venait à peine de fêter son neuvième anniversaire l’irréparable fut commis. Un malheureux accident, un acte non contrôlé – à vrai dire elle ne se souvient plus vraiment des événements, le moment et le traumatisme lui ayant embrouillé la mémoire dirons-nous – elle se souvint juste de la pluie qui était tombée drue cette nuit là, d’un réveil en sursaut et de sa mère qui arrive en courant. Hurlements. La petite Eufy ne comprend pas vraiment ce qui se passe. Elle ne put qu’observer sa mère s'effondrer sur le sol, mais le temps qu’elle mit pour se calmer et le mal était fait. elle semblait juste s’être assoupie. S’agenouillant, elle déposa une de ses petites mains son épaule. « Maman ? ». Une petite secousse, Alice l’appela à nouveau. Pas de réponse. Une deuxième, une troisième et elle arrêta de compter. « Maman ! ». Hélas elle était déjà partie, des larmes impuissantes coulèrent le long des joues de l’enfant.

Combien de temps s’écoula ensuite ? Elle n’en savait strictement rien et refusait encore de se poser la question et encore plus de connaître la réponse. Elle ne comprenait pas non plus ce qui avait bien pu se passer. Qu’est ce qui avait bien pu faire du mal à sa mère ? C’était juste humainement impossible que sa mère s’en aille ainsi. Ce n’est que quand les mains de son père la saisirent avant de la prendre dans ses bras qu’elle sortie de sa léthargie. Lui non plus ne comprenait pas ce qui avait bien pu se passer et deux années moroses, d’une longueur qui semblait infinie à la jeune fille, passèrent avant qu’un nouvel incident se produisit. Il avait suffit qu’à nouveau un « camarade » s’en prenne à elle pour que la vérité se fasse comprendre. Impitoyable.
Son père ne la prit pas en grippe contrairement à ce qu’elle s’attendait, mais pas mesure de précaution elle fut déscolarisée et ne sortit presque plus de chez elle, ce qui explique qu’elle ne peut réellement contrôler son pouvoir. Du moins elle n’est capable que de l’empêcher de se déclencher à tout va – tant qu’elle garde un temps soit peu de calme – mais la jeune fille est presque incapable d’en contrôler l’intensité et les effets. Puis son père entendit parler d’un endroit qui pourrait l’aider à sortir de ce cercle vicieux. La petite fut donc accueillit à OUAM alors qu’elle avait treize ans à peine.

Le temps s’écoulait, inlassablement, on ne pouvait ni l’arrêter et encore moins revenir en arrière, c’était un fait avec lequel Eufemia avait tenté de vivre depuis dix ans maintenant. C’était tout ce qu’elle pouvait faire, sa mère n’aurait pas aimé qu’elle reste à se morfondre toute sa vie, à ne rien faire. Elle avait donc continué son petit bout de chemin, s’éloignant inlassablement de plus en plus des autres, coupant en quelque sorte les ponts avec la société. Du moins c’est l’impression qu’elle se donne, elle y croirait vraiment s’il n’y avait pas ce jeune homme qui ne cessait de la coller depuis deux, trois ans maintenant. Elle l’aimait bien, bien que leurs dons respectifs ne leur causait que des ennuis. Mais son train de vie actuel était notamment, et hélas, particulièrement alimenté par sa rancœur envers elle-même et son anormalité. Si elle tentait de vivre un tant soit peu normalement ce n’était que pour son père qu’elle ne pouvait sciemment laisser seul ainsi, et sa mère qui aimait tant la vie.

BEHIND THE SCREEN

Un commentaire : Meow ~
Avatar : C.C. de Code Geass (légèrement modifiée oui)
Double-Compte ? Nope


Dernière édition par Eufemia A. Leonheart le Sam 29 Jan - 23:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Jeu 27 Jan - 23:54

C'est terminé ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Eufemia A. Leonheart
▌NEWCOMER

avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 28

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle
Surnom: Fée, Eufy
Relations:
MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Ven 28 Jan - 0:00

    Non, d'où le UC dans le titre et l'histoire. On est en train de finir notre partie commune avec Ewon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Ven 28 Jan - 0:05

Oh, mais merci. Desfois les gens oublie le UC, alors on se renseigne quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Eufemia A. Leonheart
▌NEWCOMER

avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 28

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle
Surnom: Fée, Eufy
Relations:
MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Ven 28 Jan - 0:12

    Oui je m'en doute. Elles seront finies demain sans faute^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eufemia A. Leonheart
▌NEWCOMER

avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 28

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle
Surnom: Fée, Eufy
Relations:
MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Sam 29 Jan - 17:56

    Fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase F. Mayes
HIGHER | .THIS ADMIN WILL BITE YOU.

avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 25

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Se fait tout bipède humain intéressant.
Surnom: Ace.
Relations:
MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Sam 29 Jan - 23:17

Bienvenue Eufemia.
J'aime bien ta fiche -joli modèle d'ailleurs- et ton personnage semble très attachant. Je ne vois donc pas de problème à te valider (surtout que le don est bien expliqué et que tout semble irrémédiablement en ordre). Bienvenue chez les FIGHTERS.
Amuse-toi bien.

PS : Au niveau de l'histoire, tu as copy/paste deux fois le même paragraphe à la fin. Rien de bien grave, mais je te le signale tout de même si jamais tu voulais utiliser ta fiche autrepart ;)



I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I PWNED YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eufemia A. Leonheart
▌NEWCOMER

avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 28

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle
Surnom: Fée, Eufy
Relations:
MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   Sam 29 Jan - 23:27

    Oups mauvais manip' effectivement xD Merci, j'ai corrigé ça.
    Et merci pour la validation ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Eufemia ~ Like a melody   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eufemia ~ Like a melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.Once Upon a Me. :: ONCE UPON A ME... A PRETTY LITTLE LIE HUH? :: ◇Fiches de Présentations :: ─ DONE-
Sauter vers: