Les pensionnaires de ONCE UPON A ME sont encore beaucoup plus surprenants que ce que vous pouvez imaginer ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaden Fever
▌TOUJOURS PAS DE RANG ?

avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 20/01/2011
MessageSujet: Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]   Sam 22 Jan - 14:32

Un jour comme les autres, si ce n’est qu’un beau soleil se présente au dehors et que Jaden se retrouve encore couché dans son lit. Il était déjà midi passé lorsque la demoiselle se réveilla enfin, avec à l’esprit l’image d’un couple en train de flirter dans un couloir de l’établissement. Darren avait toujours le don d’observer des choses ennuyantes parfois, mais au moins voir ce genre de niaiserie était assez divertissant. Même si Jaden n’y comprenait toujours rien et n’arrivait pas à voir l’intérêt de glisser des mots doux, que le garçon ne semblait pas trop penser, à l’oreille de quelqu’un. Poussant un bâillement, la demoiselle se dépêcha de se lever, non sans pousser un juron en voyant l’heure affichée sur son réveil. Son pouvoir lui jouait encore des tours, même quand elle dort c’est fou. Maintenant que sa journée était réduite de moitié à cause de ce retard, la demoiselle alla rapidement s’habiller, piochant les vêtements parmi le tas qui déborde de sa commode.
C’est un drôle de bruit derrière la porte qui finit par sortir la demoiselle de ses pensées, une sorte de couinement qu’elle souvenait vaguement avoir déjà entendu quelque part.


"Et bien alors petit, qu’est-ce que tu fais-là ?"

Derrière la porte de sa chambre se trouvait une bestiole qu'on ne voit pas tous les jours, en effet un furet s'y tenait devant et en le voyant reculer brusquement la demoiselle en conclu qu'il s'était trompé de porte. Il voulait sans doute rentrer dans la chambre de son maître, peut-être qu'il ne connaissait pas du tout l'endroit et qu'il s'est paumé. Se baissant la jeune fille essaya de l'attirer en l'appelant, mais en voyant qu'il ne voulait pas s'approcher elle finit par lui présenter des croquettes. Des croquettes pour chat certes, mais les furets pouvaient en manger d'après son expérience. Cette fois ce fut le succès, non sans quelques difficultés et patience quand même, mais la bestiole finit par manger allègrement les croquettes qu'elle avait dans la main. La petite chose ayant sans doute un peu trop faim pour pouvoir résister longtemps à sa timidité.

"Si tu veux j’ai une gamelle pleine dans ma chambre."

Jaden n'est pas sûr qu'une bestiole puisse réellement la comprendre, mais comme son chat semblait pouvoir comprendre l'essentiel de ce qu'elle disait, surtout gamelle et lit, elle se disait que se devait être pareille pour cette petite chose. En tout cas très rapidement elle referma la porte après que le furet y soit entré, allant finir de se préparer en mettant des baskets et une petite veste par-dessus son débardeur. Après ça elle observa la bestiole qui faisait à présent la visite de sa chambre, tentant de grimper, sans beaucoup de succès, sur son lit ou bien sa chaise par exemple. La demoiselle ne pouvait pas s'empêcher de le trouver adorable et relativement propre puisqu'il finit par aller remplir la caisse, bon ... Ce n'est pas ce qu'il y a de plus charmant, mais au moins il n'a pas pissé par terre.

"Bon … Ce n’est pas tout ça, mais il va peut-être falloir retrouver ton propriétaire."

S'approchant doucement elle tendit la main à la bestiole, cette dernière devenue soudainement moins timide, se laissa caresser et fini même par réclamer encore plus de câlin. Jaden l'attrapa et l'installa juste sous sa veste, lui permettant d'être au chaud et lui facilitant le transport puisqu'elle avait juste à mettre une main sous les fesses de la bestiole qui ne tarda pas à s'endormir. La demoiselle sortie de sa chambre, sans oublier de prendre soin de refermer la porte derrière elle avant de partir dans un couloir. Où devait-elle allait ? À vrai dire elle n'en savait rien et elle n'était pas spécialement pressée de retrouver le propriétaire en faite, elle ne voulait pas passer toute la journée à chercher quelqu'un qu'elle ne devait sûrement pas connaître. Bon et bien en attendant elle n'a qu'à faire comme elle avait prévu aujourd'hui et elle verrait bien par la suite.
C'est ainsi que la demoiselle se retrouva au premier plancher, partant en direction de la salle de séjour. Bien qu'à cette heure-ci les gens devaient tous être en train de manger encore, elle espérait quand même y retrouver une personne. Seulement la salle était relativement vide, pour une fois, par rapport à d'habitude et la demoiselle fut rapidement dessus de ne pas trouver la personne désirée. Elle s'avança quand même dans la pièce et fini par s'asseoir sur un pouf, remarquant tout juste qu'elle n'était pas non plus toute seule dans la salle. Peut-être qu'en attendant ici la personne qu'elle voulait voir finirait par venir, c'est ce qu'elle se disait en caressant pensivement la bestiole présent tout contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dight D. Deaclane
▌TOUJOURS PAS DE RANG ?

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
MessageSujet: Re: Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]   Sam 22 Jan - 18:43

    Une horrible impression de froid. Je sens que je meurs, que tout s’effondre au tour de moi, ne laissant qu’un chaos indescriptible. Au tour de moi les ombres bougent, les cris fusent de tous les côtés. J’aimerais pouvoir les supplier de se taire, mais ma voix est comme éteinte. Je veux pouvoir courir pour ne plus les entendre, mais mon corps ne répond plus. La peur infiltre chaque partie de mon corps et de mon esprit. Et puis, il y a cette lumière aveuglante, qui éclipse instantanément toutes les ombres et les voix se taisent, disparaissent. Je sais que c’est elle. Je la reconnais immédiatement. Je me retourne, mais la lumière disparait lentement. Je cours dans sa direction. Et je me réveille. Encore ce foutu cauchemar …

    De fines mèches tombèrent sur le côté de mon visage lorsque je me redressais lentement, envoyant en l’air les couettes qui me recouvraient. Je frissonnais légèrement lorsque le froid de la pièce entra en contact avec ma peau réchauffée. C’était stupide. Tout cela à cause de quoi ? D’un simple cauchemar qui me hantait. Mais plus que cela, c’était cette impression de vide qui me chamboulait, sans oublier évidemment qu’à chaque fois, je la perdais à nouveau. Non, je ne devais pas repenser à tout cela. Oublier. Enfouir ces souvenirs … Soupirant, je sortis une jambe hors de mon lit et traversa la pièce que seul les lumières des appareils électroménager illuminaient. Mais cette obscurité me convenait, elle m’apportait un sentiment de sécurité. J’ouvris mon placard afin d’attraper une boite de mikado et un paquet de chamalow. Je fus tenté de les manger sans attendre … mais je préférais les déguster devant la télé. Attrapant la télécommande au passage, je m’affalais sur un des poufs en croisant les jambes, avant d’allumer la télévision.


    « - Et bien, dis-je en voyant les musiques qui passaient, il faudra que je m’achète le nouvel album de Muse … Stella ? Repris-je en haussant la voix.

    Aucun mouvement. Etrange. Ce petit compagnon qui était mon furet répondait toujours quand je l’appelais. Poussant un soupir, je délaissais mon déjeuner pour commencer mes cherches. Tout d’abord, la salle de bain. Pour une raison inconnu, il aimait se cacher dans le lavabo … Aussi timbré que son maître, oui ! Aucune trace de la petite boulle de poils … L’inquiétude me gagna légèrement. Où pouvait-il bien être ? Vingt minutes. C’est le temps que je pris pour fouiller dans tous les recoins de mon appartement, avant que je ne décide de m’habiller rapidement. Et c’est avec une chemise ouverte et un jean à moitié boutonné que je sortis dehors.

    Bien des personnes auraient pus se perdre dans un tel bâtiment que OUAM. Moi-même au début, j’avais eu du mal pour me diriger … Mais le temps fait toujours son office et peu de temps après mon installation, j’avais eu vite fais de prendre mes marques. Avantage de n’avoir pas d’attaches familiales. Quelques personnes se retournaient lorsque je passais en trombe devant eux, mais je les ignorais. Ils avaient jamais vus quelqu’un sortir du lit et pressé ou quoi ? Bon, avouons que mon style débraillé pouvait soulever quelques interrogations …


    Après quelques minutes à déambuler dans les couloirs, j’arrivais enfin dans la salle de séjour. Celle-ci était grande, spacieuse et fraichement décorée. Un endroit sympathique et convivial en somme, où l’on venait passer son temps libre. Le soleil passait à travers les vitres et réchauffait la salle. Ahem, question : étions nous le matin ou l’après-midi … ? Soupirant, je passais ma main dans mes cheveux, lorsque mon regard capta un léger détail. Une jeune fille était assise sur un des poufs. Celle-ci était de moyenne taille, d’une apparence fragile, elle ressortait par ses cheveux blancs et épais. Mais ce n’est pas ces détails qui avaient captés mon regard, non, c’était l’animal qu’elle tenait entre ses bras. Mon animal. Refoulant la colère qui ne demandait qu’à exploser, j’avançais d’un pas sur de lui pour arriver à sa hauteur.

    « - Bonjour, c’est mon animal que vous être en train de caresser. Comment et où l’avez trouvé ? Dis-je d’une voix polie et maitrisée. Bref, moi c’est Deaclane et vous ? Repris-je en lui tendant la main. Ah et si vous pouviez me rendre Stella. Un brin de colère filtra à travers ma voix sans que je ne m’en rende compte.

    J’aurais pus en temps normal m’amuser à draguer cette petite fille qui avait l’air innocente. Mais elle tenait entre ses bras une chose qui m’était infiniment précieuse, son souvenir. Le seul qui me restait d’elle, à part mes souvenirs. Si cette inconnue n’était pas inconsciente, elle allait me le rendre … et rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaden Fever
▌TOUJOURS PAS DE RANG ?

avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 20/01/2011
MessageSujet: Re: Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]   Sam 22 Jan - 21:51

Mine de rien, la journée commençait de manière plaisante pour la demoiselle, en enlevant les heures d’ennuis que lui a offerts son pouvoir. Sa fait déjà un moment qu’elle se trouve ici et il faut avouer que le furet était le premier qu’elle avait l’occasion de rencontrer. Les animaux de compagnie semblant d’avantage être des chats, voir même des rats, mais cette situation était dangereuse pour ces derniers. Comme pour les lapins à vrai dire, puisque les chats sont des prédateurs pour la plupart et qu’ils ne diraient sans doute pas non pour une petite proie facile. Heureusement pour Jaden, son chat n’avait pas encore essayé de bouffer l’une de ces bestioles, ce qui lui épargnait la peine d’être accoster par un propriétaire furieux comme c’est déjà arrivé à d’autre.
Complètement plongé dans ses pensées, la jeune fille n’entendit pas du tout l’inconnu entrer dans la salle. Continuant à flatter distraitement la petite bestiole qui avait fini par s’endormir, bien installer au chaud c’est ce qu’il y a de mieux pour un animal. Cependant, ce n’est pas la présence du furet qui réussi à empêcher Jaden de sursauter légèrement, son visage se tournant vers la source de la voix.


"Hm ?"

Attend un peu là, la demoiselle fronçait les sourcils alors que monsieur continuait son petit monologue, prenant le temps de se présenter après avoir demandé des explications aux sujets du furet. Tiens c'est le sien d'animal ? Apparemment la jeune fille était chanceuse, elle n'avait pas pris la peine de chercher le maître et ce dernier venait directement se présenter à elle. Elle aurait sans doute pu prendre la peine d'apprécier la vu qu'il lui offrait, mais le ton coléreux qui se faisait un peu ressentire dans le ton de sa voix coupa court aux divagations de la demoiselle. Il semblait quand même poli, d'accord, mais ce n'est pas une raison de s'adresser à elle sur un ton qui ne correspondait pas à la situation. Elle avait quand même la gentillesse de s'occuper du furet, nommé Stellas qui plus est. Seulement le peu de volonté de Jaden, celui de rendre l'animal sans poser des questions, avait disparu après la dernière phrase du jeune homme. Si ... Evidemment l'animal était bien à lui, ce que la jeune fille ne doutait pas, mais ... Elle ne voulait pas le lui rendre immédiatement. Déjà une, ça lui tenait chaud et de deux, la bestiole semblait parfaitement bien dormir et c'était inutile de le déranger maintenant.
Ami des bêtes ? Sans doute un peu au vu de ces antécédents avec son pouvoir, mais en tout cas Jaden aurait plus de facilité à faire confiance à un animal qu’à un humain. Elle serra tout de même la main que lui présenter le jeune homme, montrant de ce fait qu’elle n’était pas non plus impolie. Même si … par ce geste, elle se contentait juste de se mettre sur la même longueur d’onde que l’autre.


"Jaden enchanté …"

Ou pas, son visage calme ne semblait pas montrer une quelconque émotion montrant qu’elle était heureuse de trouver quelqu’un par ici. Tout en se levant son regard détailla rapidement la carrure du garçon, bien plus grand qu’elle évidemment. Un air d’amusement passant fugacement sur ces traits avant qu’elle ne prenne la peine de répondre avec sans doute une excuse relativement … Simplet.

"Vous pouvez bien le laisser finir de faire sa sieste, il ne partira pas cette fois." Puis se souvenant rapidement de sa première question elle se dit que ce serait bien de pouvoir au moins répondre à cette demande là, à défaut d’accéder à la dernière. "Je l’ai trouvé devant la porte de ma chambre et je l’ai laissé entrée pour qu’il puisse se nourrir."

Peut-être un peu inutile de le préciser à vrai dire, le fait que le furet attendait devant la mauvaise porte devait être suffisant pour lui. Seulement … La question qui méritait d’être posé est tout autre. S’écartant du jeune homme, autant par sécurité que pour éviter qu’il ne reprenne la bestiole de force, oui Jaden l’aimait bien et voudrait bien le garder encore un peu contre elle.

"Par contre … C’est une habitude chez vous de le laisser trainer dans les couloirs en pleine journée ?"

Parce qu’un chat encore ça peut aller, mais un furet n’est pas censé pouvoir se balader partout. Si elle se contentait de son expérience personnelle, acquis sur le terrain, les furets ne restaient pas tout le temps hors de leurs cages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dight D. Deaclane
▌TOUJOURS PAS DE RANG ?

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25
MessageSujet: Re: Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]   Mer 26 Jan - 0:01

{ Flash Back }

« - Dis, Deac, tu connais OUAM ?


    Une simple phrase. Qui changea toute mon existence, encore une fois. Stella … qui aurait crut qu’une simple fille aurait put changer toute une vie, maintes fois, selon son bon vouloir ? Hum … tout simplement parce qu’elle était tout sauf « un simple quelque chose ». Okay je vois d’ici le « chaque être humain est unique ! » TEMPS MORT. Ici je parle de sentiments. « Dight Diviendus Deaclane qui parle de sentiments » … ? Ouai ca choque. Enfin bref … Stella avait prononcé cette phrase avec un but qui m’était encore inconnu à l’époque. Nous étions dans notre parc quand elle me parla pour la première fois de cet « école pour ceux qui sont différents ». D’après elle, cet endroit était tout simplement magique. Une deuxième maison pour ceux qui étaient rejetés par leur famille à cause de leur pouvoir. En gros, un asile pour ceux qui étaient perdus. Ben tiens … comme ci une école comme cela pouvait exister. Lui souriant tendrement, je lui avais expliqué que cela ne m’intéressais pas, que je n’en avais pas besoin. Peu de temps après, elle disparut. Aucun mot. Seules preuves de son existence, son furet qui comptait plus que tout à son cœur et … ce sentiment indescriptible qu’elle avait fait naître en moi. Sans oublier, bien sur, nos souvenirs qui étaient devenus mon fardeau …

    { Fin du Flash Back }

    Inspirant un grand coup, je chassais ces pensées moroses pour me concentrer sur mon interlocutrice. Qui était-elle ? D’accord, je n’étais pas le gentil garçon qui allait discuter avec tout le monde pour se payer une tranche de rire en buvant un verre de menthe à l’eau sur la terrasse, sans oublier de mettre du Candy en fon sonore. Impossible. Le fait de visualiser une telle scène … Bref, impossible. Mais tout de même, j’avais l’habitude de retenir facilement les visages, et là … rien. Son accueil fut plutôt … discourtois. Un simple « Hm » vint accueillir ma présentation. Haussant un sourcil, je m’apprêtais à lui « voler dans les plumes », mais elle me prit de vitesse en levant sa main pour répondre à mon geste de civilité. Etrangement, son visage était aussi froid et détaché que le mien. En fin de compte, peut-être qu’elle n’était pas une « petite fille gentille » …

    « Jaden » reprit la parole d’une voix toute aussi détachée que son expression. Lui laissé finir sa sieste ? Peut-être, si je le voulais. En attendant, je ne désirais qu’une chose, récupérer Stella. Maintenant. Après … pourquoi pas discuter, mais mon instinct était concentré sur cet animal posé sur ses genoux. Cela pouvait paraitre ridicule … ce mettre dans cet état pour une simple bête, n’était ce pas disproportionné ? Non. Car cet animal était loin d’être … simple, lui aussi. Mon interlocutrice reprit la parole pour répondre à une de mes questions. Trouver devant sa porte … ? Merde ! J’avais dus oublier de fermer la fenêtre avant de me coucher … Quel idiot ! Note à moi-même : fermer toute les fenêtres avant de se coucher ou bien enfermer Stella avec moi dans la chambre.

    Un léger mouvement attira mon attention. La jeune fille venait de se décaler afin d’augmenter l’écart qui nous séparait. Je rigolais intérieurement, avait-elle peur ? Intéressant … Reprenant la parole, elle me posa une question qui me fit sourire … à laquelle je décidais de répondre. Mais avant cela, je posais ma main sur l’accoudoir afin de rapprocher nos corps le plus possible, nos visages se touchant presque.


    « - Non, d’habitude c’est les personnes qui ont partagés mon lit qui finissent dans le couloir. Et, je vais me répéter, mais : Donne. Moi. Stella. Maintenant. J’insistais sur chaque mot, laissant la colère filtrer à travers mon timbre de voix. C’était idiot de se comporter de cette manière, mais peu importe.

    Le soleil qui rayonnait dans le ciel laissait lentement place à un ciel nuageux et à un vent frais … Merde. Satané pouvoir ! Comme ci c’était le moment ! Reculant, je passais ma main dans mes cheveux d’un air lasse.

    « - Tu es une femme à animaux, tu les aimes, ca saute tout de suite aux yeux. Je suppose que tu dois en avoir. Donc, je commence vraiment à perdre patience et à m’énerver … Pour la dernière fois, rends moi Stella.

    Avait-elle entendus l’intonation sur laquelle j’avais prononcé son nom ? Cette douceur infime qui était enfouie profondément … J’avais été patient avec cette Jaden. La seule réponse possible était maintenant un « oui » ou alors je lui prendrais de force.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaden Fever
▌TOUJOURS PAS DE RANG ?

avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 20/01/2011
MessageSujet: Re: Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]   Mer 26 Jan - 16:15

Le regard de Jaden restait braqué sur le visage de Deaclane, tentant instinctivement de deviner ses pensées en regardant les expressions de son visage, mais il ne semblait pas homme à afficher tout ce qu’il ressent. Bien qu’il soit quand même facile de voir qu’il se mettait en colère tout seul, il suffisait de voir la légère tension de son corps, mais surtout d’entendre le son de sa voix. Est-ce parce qu’il est énervé de voir son animal dans les bras d’une autre personne ? Un homme jaloux juste pour ça, cela parait quand même assez excessif, même aux yeux de la demoiselle. Cette fois en tout cas, lorsqu’il se rapprocha de Jaden, cette dernière n’esquissa aucun nouveau geste pour s’écarter d’avantage, bien que l’envie de lui mordre le nez commence à être bien présente durant quelques secondes. Ce lapse de temps durant lequel leur visage se trouvait être relativement proche. Sa remarque aurait pu être amusante, si seulement il n’en avait pas rajouté une couche en exigeant de nouveau de récupérer son animal.
Retenant un soupir sur le point de franchir ses lèvres, elle se demandait sérieusement pourquoi est-ce qu’il se mettait dans un tel état. Ce n’est pas comme si elle allait le lui voler et définitivement partir avec, ou que l’animal allait décider tout seul de définitivement rester avec la jeune fille. Il a peur de quoi pour s’énerver ainsi ? La demoiselle était assez curieuse d’avoir la réponse à cette question.

Juste à ce moment-là une pensée fugace vint dans l’esprit de Jaden, ça fait combien de temps qu’elle avait le furet dans ses bras justement ? Instinctivement elle faillit esquisser un geste pour le lui rendre, mais elle se refusait d’obéir au jeune homme. Elle n’avait pas envie d’avoir l’impression de jouer le chien obéissant qui cherche à faire plaisir à son maître par tous les moyens. Et dieu sait qu’elle en a déjà vu des situations comme ça, comme des situations ou les animaux n’appréciait leurs maîtres seulement parce qu’ils donnent de la bonne bouffe d’ailleurs.
Fronçant de nouveau les sourcils, Jaden sentait qu'elle non plus n'allait pas rester calme. Rien que de se rappeler l'impression d'être dans le corps d'un chien très obéissant lui hérissait un peu le poil. Bon ... Dans ce contexte elle n'était pas le chien et l'autre personne n'était pas le maître, mais vu qu'il se permettait de donner un ordre c'était presque tout comme. Ses yeux se levèrent un bref instant en direction du plafond avant de fixer de nouveau Deaclane, c'est sûr elle a un furet qui ne lui appartient dans les bras et elle a déjà l'air d'une personne qui aime énormément les animaux. Bon ... C'est la stricte vérité donc elle ne peut pas le nier, mais déjà prétendre certaines choses en aussi peu de temps elle n'appréciait pas vraiment. Oui, Jaden aime savoir des choses sur les autres, mais n'aime pas que les autres la connaissent bien également. Pourtant, elle ignore parfois à quel point on peut facilement la cerner quand elle ne faisait pas attention. Tout comme elle ne remarqua pas le changement d'intonation lorsqu'il prononça de nouveau le nom du furet, le genre de détail qui ne la marque jamais immédiatement.


"C’est plutôt étonnant de perdre son calme aussi rapidement …"
Cette fois le ton de sa voix était moins calme, on pouvait clairement entendre une légère touche d’ironie où elle ne cherchait pas à être aimable. "Que tu tiennes énormément ou non à ce furet n’est pas une raison pour te comporter comme ça avec la personne qui a eu la gentillesse de s’en occuper à ta place."

La seconde de partie de sa phrase elle avait parlé avec une voix un peu plus dur, mais sans touche d'ironie cette fois. La demoiselle semblant ce rebiffer face à cette personne, comme si elle voulait obstinément lui enlever le plaisir de récupérer l'animal alors qu'il continuait encore à le réclamer. Normalement Jaden n'est pas doté d'un esprit de contradiction où elle fait l'inverse de ce qu'on lui dit, mais elle a sa propre manière de penser et dans le cas présent elle refuse juste de rendre un animal à une personne qui s'énerve aussi facilement pour des broutilles.

[HRP : Ce n'est pas grave ^ ^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Non, je te le donne pas ! [Pv DD + D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.Once Upon a Me. :: INSIDE - STAIRS&STAGES :: ◇Premier Plancher :: ─ Salle de Séjour-
Sauter vers: