Les pensionnaires de ONCE UPON A ME sont encore beaucoup plus surprenants que ce que vous pouvez imaginer ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 Ariel • Just a booze addict.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariel S. Chevalier
☼ CURE | • AN ALCOHOLIC HEALER •

avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 26

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Bisexuel ?
Surnom: Blondie, Blondinet.
Relations:
MessageSujet: Ariel • Just a booze addict.   Mer 19 Jan - 19:07


(c)inconnu

ONCE UPON A ME...


    NOM : Chevalier.
    PRÉNOMS : Ariel, Sacha...Il ne sait pas lequel est le pire, franchement. Peut-être Ariel. Au moins, Sacha, ça évoque un personnage de dessin animé de son propre sexe.
    ÂGE : Dix-neuf ans. Redoublant avec deux bonnes années dans les pattes.
    SEXE : Masculin.
    DATE DE NAISSANCE : 04 Décembre.
    ORIENTATION SEXUELLE : Honnêtement ? Il s'est déjà réveillé dans les deux lits. Mais, dans les brumes de son esprit, il tente encore de s'accrocher à ce "qui semble être normal" et se pense donc Hétérosexuel.
    CLASSE : NOVICES. Bien que son pouvoir ait une origine Fighters, il est pour le moment bien trop incontrôlable...
    NATIONALITÉ : Américaine. Mais Française à l'origine. Ariel parle pourtant bien Anglais et ne possède qu'un léger accent. Sauf qu'il est encore fréquent, voire très fréquent, qu'il ne prenne un mot pour un autre et ne finisse par sortir quelque chose de totalement incongru.
CARACTÈRE
On peut découper Ariel en trois phases. Phases qui s'enchaînent plus ou moins sans heurts, sans jamais en oublier une en cours de route. Parfois, il y a du retard, mais jamais d'oubli. Jamais.



Phase I ▬ Gentiment imbibé, ou quand l'alcool gambade joyeusement dans ses veines.


Cet état occupe une grande partie de ses journées : c'est la phase la plus importante. C'est celle que la plupart des gens voient. Elle dure de la sortie de sa chambre au début de soirée.

Ariel est dans cette phase considéré comme un joyeux luron. Parfois un peu dans les nuages. Et parfois lourd. Très souvent lourd, même. Le type souvent à la masse, qui lancera des blagues pour faire rire les autres ou qui les fera rire car ils penseront à une blague, alors que lui ne pensait pas en faire une. Faut dire que quand on est saoul, on a pas les idées forcément bien claires. Et que lui, il l’est la plupart du temps. Je vous laisse imaginer l'état de ses neurones. Les dires cohérents et nébuleux s'enchaînent, sans raisons forcément logiques, et à plus ou moins courte distance. Mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'étonnamment, il n'a pas l'air saoul ce jeune homme. Juste un peu boulet. Un peu bizarre. Bref, un comportement qui peut être comparé à pas mal d'autres.
En somme, il est plutôt cohérent, pour quelqu'un dans son état. Faut dire que l'état en question ne date pas d'hier, alors presque comme un schizophrène, il se contente de changer de masque, et d'apprécier la sensation de la boisson dans son corps. On pourrait dire qu'il est la phase "joyeuse" de l'alcool, et qu'elle dure un sacré moment, même si dans son cas, elle est amoindrie. Il ne fera jamais autant de conneries qu'un gars normal finissant rond, mais en fera sûrement quand même pas mal. Tout dépend des jours. En fait, si tout ce problème de boisson n'existait pas, on pourrait dire qu'il est comme tout être humain : avec ses hauts et ses bas, ses bêtises et ses actions brillantes. Sauf que sans alcool, lui, il fait peur. Mais nous y reviendrons plus tard.

Ariel est donc un type plutôt sympa, ouvert et prêt à rendre service à ceux qui en ont besoin. Même s'il le fait à sa manière, et que la manière est parfois douteuse. Il est pas méchant comme garçon, non, et loin d'être sadique ou autres trucs du genre. Quand il en marre, il vous enverra voir ailleurs, comme tout le monde, mais sinon, il vous accueillera avec un sourire et vous écoutera attentivement. Bien élevé, il dit "Bonjour", "Merci", "Au revoir" et n'hésitera pas à ouvrir la porte à une personne trop chargée, et non pas seulement aux filles. Ouvert d'esprit, il pense que si quelqu'un a besoin d'aide, heh bien, son sexe n'a pas grande importance. Bon, comme tout garçon, ça l'empêche pas de lancer un ou deux coups d'œils appuyés aux jupes des filles, et pas vraiment de façon discrète. Ce qui le fait passer un peu pour un type lourd auprès des dites demoiselles. Mais il ne fera jamais rien de plus, et n'ira pas non plus les espionner aux vestiaires pendant qu'elles se changent, malgré ce qu'en disent certaines rumeurs.
En gros, blondinet est un bon copain quoi. Toujours prêt pour une partie de foot, même s'il tire grave à côté, ou pour une partie de Mario Kart, même si son personnage finit souvent dans le fossé. Après tout, si personne ne connaît son "état", il n'en reste pas moins bourré, et s'il se déplace normalement, il n'en reste pas moins maladroit. Enfin. Les gens le croient maladroit, plutôt. Comment expliquer qu'il rate une marche d'escalier ou ne se prenne le poteau bien visible sur son chemin, sinon ? Il n'est pas myope. Il doit donc être un peu distrait. Oui. Sûrement. C'est le plus logique. Puis il doit être timide. Ou juste pervers. Car il ne sort jamais avec une fille ou ne va plus loin que ses regards un brin lubriques. Mais qui sait ce qu'il fait dans l'intimité hein ! Méfiance est de mise. Ah, si elles savaient la vérité...


Détails en plus : Son haleine sent la menthe car il fait une grosse consommation de pastilles mentholées et de chewing-gum à la menthe, histoire de cacher que son souffle devrait être en fait chargé d'alcool. Et il porte des lentilles dorées sur ses yeux marrons, pour que personne ne voie son regard parfois souvent hagard. Ce sont d'ailleurs les seules choses que peuvent avoir en commun les phases. Mis à part quand il ne s'est pas encore habillé, bien sûr.



Phase II ▬ La saturation, ou quand la boisson circule un peu trop, et avec un peu trop de force.


Cette phase arrive en soirée, après un bref passage par la phase III, et dure jusqu'au moment où Ariel s'endort. C'est celle que seule une poignée de gens voient.

Systématiquement, peut-être à cause de la panique du manque, Ariel va trop forcer sur la bouteille une fois de retour dans sa chambre. Pour la phase I, on pourrait dire qu'il se saoule, mais modérément (dans ses critères personnels, bien sûr), pour tenir la journée et paraître normal aux yeux du monde. Alors que dans la deuxième phase, il ne dresse plus aucune barrière, et boit encore et encore. Puis il ressortira de sa chambre. Car il est l'heure de la chasse. La nuit commence bientôt, et le deuxième masque est pressé d'agir.

Là, Ariel se métamorphose. Plus de sourires crétins à longueur de temps, plus de maladresses et de fringues trop lâches. Place au jeune homme, non, à l'homme sûr de lui. Vêtu de vêtements élégants ou d'un costume, c'est un gentleman au charme redoutable qui s'avance parmi la foule de la ville. Dans cette phase, il n'est pour ainsi dire plus vraiment conscient, et il ne se souvient que très vaguement de ce qu'il a fait, le lendemain. Pourtant, encore une fois, il n'a pas du tout l'air saoul. Bien au contraire, il semble si adroit, si expérimenté...Un vrai coureur de jupons (et de pantalons). Mais un coureur de jupons très classe. Pas l'un de ces abrutis en survêtement et aux phrases crues. Non, Ariel flirte de façon élégante, avec des mots et des postures tentantes, mais jamais vulgaires. Juste plus que narguantes. Comme un appel aux draps de satins et aux nuits enfiévrées. Certains le traiteront d'allumeur ou dont on ne sait quel nom d'oiseaux, mais beaucoup tomberont dans ses filets aussi.
Il est très rare qu'Ariel ne se réveille pas dans un lit inconnu, avec une personne dormant à ses côtés, tout près du mur. Ah, oui, étrangement, le blondinet ne supporte pas de dormir du côté où il ne peut pas s'extirper des draps sans enjamber quelqu'un. Peut-être l'une des rares bribes de conscience qui lui rappellent que lendemain, il aura sûrement à se faire la malle de façon discrète avant que la princesse ou le prince de sa nuit ne se réveille ? Si après, hum, disons les réjouissances, son partenaire ne s'est pas mis de ce côté, systématiquement, Ariel se réveillera à un moment ou un autre pour le pousser en douceur vers le bon côté. Sauf quand le lit est placé au centre d'une pièce et lui laisse la place pour manœuvrer, of course.

Quoi qu'il en soit, cette phase a elle aussi une fin. Une fin qui arrive souvent avec la sonnerie de son réveil...


Détails en plus : Le portable d'Ariel est programmé pour vibrer à une certaine heure, et comme un super-héros à l'ouïe surdéveloppée, il l'entendra toujours. Ce qui lui permet de se glisser discrètement hors du lit de sa conquête et de regagner le sien sans problèmes. Après s'être à peine déchaussé, il s'endormira alors comme une masse jusqu'à ce que son réveil fasse son office quelques heures plus tard. À noter aussi qu'il ne se présente jamais sous son vrai nom, comme si par là il protégeait inconsciemment les arrières de la phase I.



Phase III ▬ Le manque, ou quand l'alcool n'agit plus.


Cette phase s'enchaîne tout de suite après que la première soit finie, et dure jusqu'au moment où Ariel refait "le plein", si on peut dire ça comme ça. Elle arrive aussi dans tous les moments où l'alcool n'est plus là, et où le jeune homme n'a pas pu encore en reprendre. Elle est donc aussi là entre la fin de la phase II et le début de la phase I. C'est celle que personne ne voit. Normalement.

On pourrait lui donner beaucoup de noms à cette phase. Mais elle n'en reste pas moins la "rechute". Celle qui arrive toujours après qu'on ait trop abusé de quelque chose. Et c'est dans ces moments-là qu'Ariel fait franchement peur. Autant à lui, qu'aux autres. Mais heureusement, les autres ne le voient pas. Il fait tout pour l'éviter. Parce qu'à ses yeux, c'est inconcevable qu'on le voit comme ça. Qu'on le voit tel qu'il est réellement. C'est à dire désespérément perdu, seul et dépressif. Si une personne avait le malheur de tomber sur lui une fois qu'il est totalement sobre, il aura alors affaire à quelqu'un de dangereux. Pas simplement méchant, non, mais dangereux. Comme un animal qui pris au piège deviendrait fou et utiliserait tous les moyens possibles pour s'en sortir. Il pourra frapper jusqu'au sang ce quelqu'un, voire pire, parce que ce dernier aurait entraperçu la vérité. Il sait de lui-même qu'il ne pourra pas se contrôler, et c'est bien pour ça qu'il s'enferme dans sa chambre.
S'il ne frappe pas, ou s'il est seul, il rira de façon fausse, presque démente, en regardant le plafond. Il se mordillera les lèvres, pour finir par les mordre franchement et par faire couler un certain liquide carmin le long de son menton. Bref, il piquera sa crise. Et honnêtement, il veut pas savoir ce que ça donnerait si quelqu'un assistait à tout ça...Tout ce qu'il sait, c'est que ce serait vraiment pas beau à voir. Et pourtant, de façon paradoxale, c'est aussi le seul moment où il aurait besoin de quelqu'un. Le moment où on aurait l'occasion d'ébrécher la coquille dans laquelle il s'est lui-même enfermé, et peut-être, de le sauver. Si on ne finit pas dans un sale état avant.

Car après tout, la phase III, elle est moche, vraiment moche...Heureusement, la I ou la II ne tardera pas, car il fera tout son possible pour l'écourter, ce moment si noir. Pour ensuite replonger dans ce cycle infernal encore et encore. Pour, le croit-il, ne pas finir par craquer définitivement.


Mots de la fin : Transcendant les phases, sa passion pour la pâtisserie survit et lui offre un peu d'espoir, ainsi qu'une éventuelle porte de sortie, qu'il n'arrive pour le moment pas encore à franchir.


RAINBOWS OF PAIN&SECRETS


    •• Don / Pouvoir de votre personnage : GuérisonLe pouvoir de soigner en douceur ? Pas si sûr...
    Quand on pense à un don capable de guérir, on pense à quelque chose de doux, à une simple apposition des mains sur la peau et aux plaies qui se referment sans souci et rapidement...Sauf que non, dans le cas d'Ariel, c'est un peu plus musclé, et surtout beaucoup plus démonstratif. À son grand dam.
    Sa capacité de guérison se manifeste sous la forme de bandelettes blanches et lumineuses, qui semblent, à priori, n'être que des illusions, vu qu'elles disparaissent une fois leur tâche accomplie. Mais lors de la dite tâche, elles seront aussi solides qu'un câble d'acier et tout aussi réelles, bien qu'elles soient au toucher bien trop lisses pour être honnêtes. Jusque-là, il n'y a pas vraiment de problèmes. Le problème, c'est que son pouvoir, il semble presque vivant. Et que, pour le moment, il n'écoute pas du tout son "Maître". Comme si Ariel avait un détecteur à petits bobos intégré, ses bandelettes surgiront dès qu'elles sentiront un être blessé à proximité. Pour ensuite s'enrouler prestement autour du poignet de notre blondinet et bondir sur leurs cibles. Oui. Carrément. Ce qui se passe ensuite ? Le pauvre jeune homme se retrouve tracté à vitesse grand V, limite en vol plané, vers la chose blessée. Il existe aussi la variante dans l'autre sens, même si elle arrive moins souvent. Après ? Heh bien après, les bandelettes font leur boulot de façon normale, si on peut dire ça comme ça. Le bandage s'enroule autour de la zone blessée, après s'être glissé dans les vêtements si besoin, et reste en place jusqu'à que la guérison soit complète. Autant dire que si c'est un énorme bobo, Ariel en a pour des heures, à rester enchaîné sans pouvoir s'éloigner. Car il a de la poigne, son pouvoir, et pas moyen de se faire la malle quand il agit. Avec la même force qu'il a eue pour l'amener à sa cible, il ne cassera pas et ne s'allongera pas pour qu'il s'en éloigne. Ah, et malheureusement, pour l'instant, les dites guérisons lui pompent une grande partie de son énergie vitale, et il finit très souvent dans les pommes. Si les choses continuent comme ça, Ariel risque bien d'y passer, suite à une guérison un peu trop importante.
    Oh, et ironie suprême, son don de guérison ne marche bien sûr pas sur lui-même, et encore moins sur ses gueules de bois.

Spoiler:
 



    Un commentaire : Je me suis permise de déplacer et d'un peu modifier le caractère car sinon avec mon machin, ça aurait fait un gros pâté tout condensé. Ah pis je m'excuse pour la liberté que j'ai prise dans la heu, comment dire ? Façon d'agir de mon pouvoir. Mais je trouvais ça plus "fun" comme ça que le classique "Je te pose ma main dessus et tu guéris". Pis désolé aussi pour l'histoire et le personnage douteux. ;;
    Avatar : Dino Cavallone, Katekyo Hitman Reborn!
    (Histoire d'envahir un peu plus le forum avec Reborn, fufu...Mais nan, je plaisante. Quoique.)
    Double-Compte ? Non.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase F. Mayes
HIGHER | .THIS ADMIN WILL BITE YOU.

avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 25

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Se fait tout bipède humain intéressant.
Surnom: Ace.
Relations:
MessageSujet: Re: Ariel • Just a booze addict.   Mer 19 Jan - 22:49

Tout d'abord, welcome.
Ensuite, pas de problème pour la modification de fiche. C'est vrai que la lecture se fait mieux comme ça. Ton personnage est plutôt spécial, mais ça non plus ça ne m'embête pas. J'aime bien l'idée et ça me permet de te valider now.
Très chouette fiche sinon, ce fut agréable à lire !
Go go chez les NOVICES.
Amuse-toi, surtout.



I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I NEED TWO DAYS OF OUTRAGEOUS SEX.
I PWNED YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel S. Chevalier
☼ CURE | • AN ALCOHOLIC HEALER •

avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 26

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR MOI !
Orientation Sexuelle: Bisexuel ?
Surnom: Blondie, Blondinet.
Relations:
MessageSujet: Re: Ariel • Just a booze addict.   Jeu 20 Jan - 9:25

Han, je, merci ! ♥♥
(j'vais vous inonder de petits cœurs, hinhin).
Merci pour la validation et pour le compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ariel • Just a booze addict.   Jeu 20 Jan - 10:12

Dino-san~
Bienvenue à toi ! Amuse toi bien à soigné les gens .... si t'en es capable xD
Bien hâte de te voir en Actiiion o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ariel • Just a booze addict.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ariel • Just a booze addict.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.Once Upon a Me. :: ONCE UPON A ME... A PRETTY LITTLE LIE HUH? :: ◇Fiches de Présentations :: ─ DONE-
Sauter vers: